Comment extraire le CBD du chanvre ?

De son nom scientifique Cannabis Sativa, le chanvre est une plante annuelle cultivée en Asie centrale. Cette plante est constituée essentiellement de CBD et de THC, deux molécules très puissantes. Le CBD est présent en faible quantité, mais agit sur le système nerveux en permettant d’atténuer les douleurs, ce qui explique qu’il puisse être intéressant de consommer du CBD pour l’arthrose par exemple. Une fois que le chanvre est cultivé, il est important de mettre en place un processus d’extraction du CBD. Cette molécule a le vent en poupe ces dernières décennies à cause de ses propriétés anti-inflammatoires, neuroprotectrices et antioxydantes. Comment extraire le CBD du chanvre ? Nous vous fournissons plus de détails sur les différents processus d’extractions à travers cet article.

L’extraction du CBD par solvants liquides

Comment extraire le CBD du chanvreLe cannabidiol (CBD) est une molécule qui se retrouve dans la fleur du chanvre. Son extraction requiert non seulement un savoir-faire spécifique, mais aussi des conditions spécifiques. Très utilisée, l’extraction par solvant liquide requiert l’utilisation d’un solvant comme de l’alcool. En effet, le solvant agit sur un corps afin de dissoudre certaines molécules. Le choix spécifique de l’alcool comme solvant permet de dissoudre directement les cannabinoïdes. Outre l’alcool classique, vous pouvez utiliser l’alcool de grain, l’isopropylique ou même le naphta.

Par ailleurs, c’est la capacité d’évaporation de l’alcool qui fait de lui un solvant unique. Ce processus d’extraction est très populaire grâce à Rick Simpson. Ce chercheur, en utilisant cette méthode popularise la fabrication de l’huile de cannabis fait maison. En effet, ce processus est moins couteux et nécessite peu d’équipement. Il est possible de trouver l’essentiel des équipements dans votre placard de cuisine. Les extractions par solvant peuvent se faire à l’aide d’un rice cooker et d’une plaque chauffante. Toutefois, pour accélérer le processus, l’utilisation des distillateurs est indispensable.

Découvrez aussi :   Pourquoi faire appel à une agence e-réputation pour gérer sa réputation sur internet ?

L’extraction du CBD par huile alimentaire et CO2

Cette méthode d’extraction permet non seulement d’extraire le CBD, mais aussi les terpènes. Pour cela, il faut utiliser des huiles végétales naturelles. Notifions que ces huiles remplacent dans ce cas le solvant. Afin de procéder à l’extraction en utilisant des huiles alimentaires, il est impératif de choisir des huiles lipophiles comme l’huile de coco, l’huile de chanvre. Par ailleurs en utilisant des huiles saines et de bonne qualité, certains nutriments comme les acides gras aminés s’ajoutent au CBD.

En ce qui concerne l’extraction au CO2, cette méthode est plus sûre selon certains spécialistes. Tout le long du processus, les conditions de température sont contrôlées. Cet environnement contrôlé permet de préserver les molécules de cannabinoïde. Pour réussir l’extraction en utilisant cette méthode, plusieurs chambres permettent de séparer le CO2 du CBD afin de maitriser la pression et la température. Afin d’obtenir des résultats plus rapidement, l’extraction CO2 utilisée est dite supercritique. Apparue dans les années 70, cette méthode permet de se passer de l’utilisation des solvants. Celle-ci consiste à mettre sous température ambiante le dioxyde de carbone tout en élevant la pression au-dessus de son seuil critique (plus de 74 bars). À cette température, le CO2 se retrouve dans un état mi-liquide et mi-gazeux. Il est donc un solvant neutre et ne présente aucun risque de contamination ou de résidu de déchets.

Enfin, l’extraction peut se faire en utilisant des solvants chimiques. En fonction du moyen d’extraction choisi, il faudra avoir une connaissance dans le domaine. N’hésitez pas à contacter un spécialiste en cas de besoin.

Découvrez aussi :   Quel CBD pour l’arthrose ?

Laisser un commentaire